au 22 du boulevard
1 avril 2018

Une réappro­priation d’un quotidien perdu à travers des images intimistes d’un lieu de vie où se mêlent incer­titude, résilience et un calme sourd. Je suis conva­lescent et réminiscent de ce qui était important quelques mois auparavant et qui, soudai­nement, est devenu futile.

Exemplaire unique.
1999, Collection de l’auteur
Tirages argen­tiques 52 × 78 mm
Montés sur cartons 150 × 150 mm
Coffret demi-toile, dos rond

En vente sur ordrepanique.com

Au 22 du boulevard

← retour